Vision réaliste de l’économie

La Banque de France, située cours Bayard, a fait le mardi 2 février, le bilan de la situation économique de 2020, qui bien qu’en récession, n’est pas catastrophique.

Choc de l’offre et de la demande

La France a été heurtée par les crises sanitaire et économique, mais la réaction rapide des autorités a permis d’éviter une crise financière. Le premier confinement a été le plus dur, avec une baisse d’activité de 31%, alors qu’elle n’a été que de 11% au second. « Sur le total de l’année, la baisse a été de 8,3%, ce qui est historique depuis la deuxième guerre mondiale ! » précise le directeur Christian-Jacques Berret.

Tous les secteurs ont été touchés, mais l’industrie s’en sort mieux que les services, du fait de l’impact de la restauration, des activités de loisir et de l’évènementiel. Les entreprises ont beaucoup emprunté – quatorze milliards de Prêts Garantis par l’Etat en Auvergne-Rhône-Alpes – mais leur trésorerie préservée. Les ménages ont pu épargner, dans l’ensemble leurs revenus ont été garantis du fait du chômage partiel.

Il est nécessaire que les entreprises rebondissent, bien qu’elles n’aient pas toutes été affectées de la même façon. Si l’agroalimentaire et la pharmacie se sont maintenues, l’hébergement restauration a été et est toujours très affecté, alors que les autres industries se sont un peu redressées après le premier confinement.

Le télétravail qui a fortement augmenté, a été une bouée de sauvetage, et cela sera probablement pérenne, même dans l’industrie, car il est reconnu que le personnel en télétravail est plus actif et productif !

Les projections pour les années à venir sont entourées de prudence, mais les entreprises sont relativement optimistes, elles entrevoient des perspectives de rebond !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.