Ville des enfants

Le Conseil municipal du jeudi 27 mai a été marqué par le sceau de la jeunesse.

Transition écologique en ligne de mire

L’attention aux générations suivantes est indispensable, aussi la municipalité a-t-elle l’intention d’investir deux millions huit cent mille euros pour rénover et agrandir les jeux et parcs pour enfants, et six cent mille euros pour les crèches. Ceci sera développé dans tous les arrondissements, en supplément de ce qui existe déjà, en portant une attention particulière aux familles les plus fragiles. « Ainsi, nous augmentons de 40% l’offre d’accueil dans les centres de loisir, pour le mois de Juillet » déclare Stéphanie Léger adjointe au maire déléguée à l’éducation. Un besoin de communication supplémentaire avec les parents d’élève est nécessaire, aussi la ville a-t-elle développé l’application classe.com qui est un outil relationnel afin que l’école puisse échanger avec les parents.

La ville souhaite également reprendre en gestion les futures crèches car elle estime cela indispensable pour le développement de la petite enfance, en termes d’écologie. Elle a un profond souci de la transition écologique, en ce qui concerne le mobilier et la fourniture des crèches. « La transition écologique est inerrante à la petite enfance, indique Steven Vasselin adjoint éponyme, nous voulons être un moteur dans ce domaine ».

Les rodéos urbains ne cessent d’augmenter à Lyon. Dans ce domaine, la ville travaille en collaboration avec la justice. « Nous croyons à l’articulation police-justice, lance le maire Grégory Doucet, cela nécessite d’avoir une approche plus englobante de ces problèmes ». Et de préciser que l’attrait pour la police municipale est bien réel, vingt-cinq recrutements ont eu lieu depuis le début janvier, ce qui est plus que les autres années. La ville se mobilise pour accélérer cette dynamique.

D’autre part, la municipalité souhaite mettre l’accent sur la prévention de la délinquance de jour comme de nuit, en lien avec les associations.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.