Véritable mue, vision novatrice !

Après sept années de travaux, dont quatre de retard, le parking Saint-Antoine a ouvert le lundi 28 juin, et été inauguré le jeudi 1er juillet. Il offre sept cent quatre-vingt-sept places, soit exactement le même nombre que l’ancien, sur cinq niveaux, et deux cents emplacements pour vélos.

Nouvelle façon de concevoir les mobilités

La réalisation a rencontré de nombreuse contraintes, découvertes archéologiques et arrêt du chantier pendant l’épidémie de Covid. « Le chantier a été très complexe, précise Pascale Gibert directrice générale de LPA, cela ne nous a pas facilité la tâche ».

LPA ne veut plus faire seulement du stockage de véhicules, de nombreux autres services sont offerts, tels un espace d’information, de coworking, un atelier de réparation de vélos, un service de livraisons, afin de rendre la ville agréable. « Ce parc est ouvert sur la cité, indique Fabien Bagnon président de LPA, il n’est plus un point d’arrivée, mais de départ pour accompagner les citoyens dans leurs mobilités ». Il propose également des places aux handicapés, et aux voitures en autopartage, qui bien que peu nombreuses aujourd’hui, seront augmentées suivant les besoins, car l’objectif de la Métropole est de réduire la part modale de la voiture à Lyon.

L’ancien parking sera prochainement démoli par voie fluviale, afin de ne pas obstruer la circulation sur le quai sur lequel les voies seront réduites afin de diminuer l’afflux d’automobiles dans la presqu’ile.

Ce projet s’inscrit dans celui des rives de Saône, Les Terrasses de la Presqu’ile, pour un quartier plus végétal et plus apaisé, qui sera achevé fin 2023.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.