Vaincre l’épidémie

La circulation du virus s’est accélérée depuis quinze jours du fait du variant anglais très contagieux, mais les contaminations sont inférieures aux prévisions, surtout chez les personnes âgées, preuve que la vaccination est efficace.

Ne pas relâcher la pression

La situation est différente suivant les régions. Le virus continue de progresser dans le Rhône, mais un confinement n’est pas retenu pour l’instant. La vaccination va s’accélérer, mais se fera encore par tranches de populations, c’est-à-dire les personnes de plus de soixante-quinze ans, et celles de cinquante à soixante-quatorze ans présentant une situation de fragilité. Celle de cinquante à soixante-quinze ans en bonne santé devront attendre mi-avril pour se faire vacciner.
La situation est encore très fragile, il est donc fortement recommandé, règle de prudence, d’éviter les regroupements.

La mobilisation de tous est conseillée, le temps que la campagne vaccinale agisse. Celle-ci va s’accélérer, car le nombre de doses disponibles augmente.

A Lyon, il est d’ores et déjà possible de se faire vacciner par son médecin généraliste, et à partir du 15 mars par les pharmaciens.

La période actuelle est une épreuve et un combat, il est nécessaire de redoubler de vigilance, mais la lumière et l’espoir sont au bout du tunnel !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.