Une ville à hauteur d’enfant !

L’école maternelle Lévy Strauss – l’élémentaire ayant été fermée il y a quelques années – est selon David Souvestre, élu dans le 1er arrondissement, victime de la flambée des prix de l’immobilier à Lyon, due à la politique d’urbanisation de ces dernières années. L’école maternelle peut jusqu’à aujourd’hui se maintenir, grâce au combat de la mairie du 1er et des parents. Mais la crise est un accélérateur de l’exode des familles du centre vers la périphérie, donc moins d’enfants dans cette école, le rectorat demande une augmentation des effectifs.

« Les familles du 1er n’ont déjà que trop payé, lance David Souvestre, l’école Lévy Strauss doit être maintenue car elle est essentielle ». En effet, elle est la seule école publique entre les Jacobins et les pentes de la Croix-Rousse, sa fermeture participerait à la détérioration du secteur, les familles, notamment celles à revenus modestes, ne s’installeront plus dans cette partie de l’arrondissement.

La mairie du 1er souhaite en faire une école publique créative tournée vers les arts, inclusive accueillant des enfants ayant des troubles du comportement, passerelle entre petite-enfance et enfance acceptant les enfants dès l’âge de deux ans, ou la rattacher au groupe scolaire Robert Doisneau qui disposerait ainsi de plus d’espace. « Ce début d’année n’est pas celui du renoncement, mais celui des propositions » poursuit l’élu.

Les effectifs scolaires du 1er sont en constante diminution. La mairie craint que plusieurs classes soient fermées à la rentrée prochaine.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.