Une dynamique caritative

La résidence Effet mères, située rue Sala, dépendant du Foyer Notre-Dame des Sans-abri (FNDSA) a ouvert en avril 2020, en plein confinement, et après un agrandissement, a été inaugurée le vendredi 17 septembre.

Urgence sociale inacceptable

Elle accueille aujourd’hui dix-huit femmes avec enfants et six familles. L’objectif est de les accompagner vers l’autonomie, par le logement et l’emploi, et d’apporter des réponses spécifiquement adaptées à leurs besoins. « Depuis l’ouverture, dix-sept femmes ont trouvé un logement et nous ont donc quitté, indique Alexandre Cordier responsable du site, parmi celles que nous hébergeons actuellement, la moitié ont déjà un emploi ».

Ce lieu d’accueil et de répit est un réel soutien pour ces femmes venant de la rue ou victimes de violences familiales. « Ici, on se sent en sécurité, ça nous encourage indique Djelissa une pensionnaire, mais la vie en communauté n’est pas toujours facile, cependant il faut rester positive ». Ces femmes hébergées, ayant actuellement de dix-neuf à cinquante ans, sont actrices dans leur recherche d’emploi et de logement, et elles ne se sentent plus seules car à leurs côtés oeuvrent les acteurs de la solidarité

« C’est grâce à la richesse humaine et au soutien de nombreux partenaire que nous avons pu ouvrir ce havre de paix » assure Dominique Delmas, président du FNDSA, à plusieurs on va plus loin ! ». Situé en centre-ville, l’Effet mères favorise une meilleure intégration de ses Passagers.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.