Un brillant soldat

A l’âge de quatre-vingt-onze ans, le général de corps d’armée Henry Préaud, domicilié rue Joseph Serlin, a rejoint sa dernière demeure vendredi 11 juin.

Tout au long de ses quarante et un ans de carrière, il s’est particulièrement illustré en Algérie et surtout en Indochine lors de la bataille de Dien Bien Phu, où il a joué un rôle déterminant, qui lui valut les plus grands éloges. A partir de 1960, il s’est orienté vers l’aviation légère de l’Armée de Terre, et s’est donné avec passion à cette nouvelle spécialité, particulièrement tournée vers les hélicoptères. Grand Officier de la Légion d’Honneur, le général Préaud formé dans les durs combats d’Extrême Orient, était animé par une très haute conception de son devoir ; il s’est imposé par la hauteur de ses vues, par l’intérêt porté aux problèmes opérationnels et à l’innovation, afin de préparer l’avenir.

Arrivé à la retraite, il s’est occupé des plus pauvres, en rejoignant la Péniche Accueil, quai Gailleton.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.