Libertés piétinées

Dans un contexte tendu, entre sept et huit mille personnes se sont rassemblées place des Terreaux samedi 28 novembre, pour dénoncer la loi sécurité globale, et principalement son article 24 qui est au cœur des polémiques, en voulant interdire les vues de policiers en intervention. Inapplicable et inconstitutionnelle Le cortège s’est ensuite dirigé vers Bellecour…