Stratégie vélos

Depuis 2010, le parking des Terreaux ainsi que celui de l’Hôtel de Villes sont équipés de stationnements sécurisés pour vélos. Le développement s’est poursuivi dans différents parcs, pour atteindre mille cent places actuellement.

Accélération du stationnement sécurisé

Considérant que la pratique du vélo est en fort développement, la Métropole et Lyon Parc Auto (LPA) veulent doubler le nombre de places d’ici fin 2022, en augmentant l’offre pour les vélos électriques et les vélos cargos, et la multiplier par dix d’ici la fin du mandat.

Aujourd’hui, il y a trois types d’abonnements annuels, à des prix tout à fait modérés. LPA envisage d’expérimenter le stationnement horaire, voire le stationnement résident, et d’ici un an les prix devraient être majorés, et même doubler pour le tarif de base. D’après LPA, les études montrent que les utilisateurs accepteront de payer plus cher, au regard des services rendus. « Le vrai problème est la pénurie de stationnements sécurisés, indique Fabien Bagnon, président de LPA, en doubler l’offre sera très bénéfique pour les usagers ». Le secteur du vélo est en mouvement, les équipements doivent suivre !

Pour créer ces stationnements, quatre-vingt-dix places de voitures devront être supprimées dans l’ensemble des parcs, sachant que sur l’emplacement d’une automobile, sept vélos pourront être stationnés de manière sécurisée. « Les vélos électriques et vélos cargos sont en fort développement, précise Pascale Gibert directrice générale de LPA, nous devons absolument les prendre en compte ». La diversification des parcs va s’accentuer au fil des prochaines années !

LPA précise que les personnes souhaitant obtenir un stationnement vélo sécurisé au parking Saint-Antoine qui doit ouvrir prochainement, et dispose de deux cents places, peuvent d’ores et déjà les réserver.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.