Pour une vie meilleure

L’association Droit du Piéton, qui a une bonne expertise dans le domaine piétonnier, a tenu son assemblée générale le mercredi 6 octobre, rue du Major Martin.

Stationnement sauvage inadmissible

Cette association qui agit principalement à Lyon, fait des propositions d’amélioration réalistes en faveur du piéton, à la municipalité, qui sont entendues ou non. Elle participe aux concertations et collabore avec les associations de cyclistes, transports en commun et personnes handicapées.

Elle repère par exemple les encombrants laissés sur les trottoirs, et demande leur enlèvement, signale à la Métropole le mobilier urbain endommagé qui souvent donne source à du stationnement sauvage, et demande son remplacement. « Nous sommes parfois obligés d’intervenir plusieurs fois auprès de la collectivité avant qu’elle réagisse » indique le président Pierre Rauzada. Elle demande également des aménagements de voirie, comme l’élargissement des trottoirs à un mètre quarante minimum, le développement des stationnements motos, vélos et trottinettes, car il est inadmissible que les trottoirs en soient encombrés, la multiplication des pistes cyclables, et la verbalisation quand circulation sur les trottoirs, la réduction des terrasses sur les trottoirs.

« Nous sommes à l’écoute de ce que vous préconisez, lâche Jean-Christian Morin élu dans le 1er arrondissement, plusieurs stationnements pour les deux roues sont en cours de création »

Pour l’association, les potelets sont le seul moyen d’interdire le stationnement et l’arrêt sur les trottoirs. Elle se réjouit qu’une requalification de la rive droite du Rhône avec verdure et suppression de stationnements soit à l’étude.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.