Pour un monde de paix

Une commémoration du 8 mai 1945 a eu lieu samedi dernier, en très petit comité, devant le Monument aux Morts, place de l’Hippodrome.

Dans la nuit du 7 au 8 mai 1945, le IIIe Reich a été terrassé par les armées alliées. Le conflit le plus meurtrier de l’histoire, avec cinquante-cinq millions de morts, se terminait. Le jour même, le Général de Lattre de Tassigny a paraphé la capitulation de l’Allemagne.

Durant cinq années, les armées ont lutté avec courage contre l’occupant qui voulait dominer le pays. Malgré la capitulation de la France le 17 juin 1940, comme l’a déclaré le Maréchal Pétain « Français en ce jour il nous faut cesser le combat », la résistance s’est organisée, et avec l’aide de l’Angleterre et des Etats-Unis, a fait fléchir le genou de l’ennemi, avant de le mettre à terre.

Le 8 novembre 1942, les alliés débarquent en Afrique du Nord, alors placée sous l’autorité du gouvernement de Vichy, puis à partir du 15 août 1944, avec le concours de la Résistance française, débarquent en Provence. Elles vont remonter la Vallée du Rhône pour libérer Lyon le 15 aout 1944.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.