Pour plus d’écologie !

La loi climat est entrée en vigueur le 1er avril, date à partir de laquelle les chauffages extérieurs des cafés et restaurants sont interdits.
Le président de l’Union des Industries des Métiers de l’Hôtellerie, Franck Delvau, aurait souhaité que cela se fasse progressivement, pour limiter l’impact touristique, car la profession déjà très affaiblie par la crise sanitaire et ses restrictions, n’a pas besoin d’un coup supplémentaire.

Cette interdiction concerne les terrasses ouvertes. Il faut donc reconnaitre que chauffer au gaz à l’extérieur n’est pas très écologique, et plutôt onéreux.

En cas de non-respect, l’amende s’élève à mille cinq cents euros, et double en cas de récidive, mais la tolérance règnera jusqu’à l’hiver prochain.

Cette loi agit en faveur de l’environnement, elle, veut dépolluer les villes, met l’accent sur l’isolation des bâtiments, favorise la végétalisation, encourage le recours aux énergies renouvelables, et s’invite dans les assiettes, car l’élevage contribue massivement aux émissions de gaz à effet de serre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.