Pour des nuits apaisées

Face aux rodéos et à toutes les incivilités qui sévissent à Lyon, la ville a instauré un conseil de la nuit, dont le lancement a eu lieu à l’Hôtel de Ville, le jeudi 3 juin.

Agir contre la délinquance

Avec la levée du couvre-feu, les 9 et 30 juin, les Lyonnais vont réinvestir la cité et particulièrement la presqu’ile. « Il y a déjà des activités illicites, indique Mohamed Chihi adjoint à la sécurité, il va falloir cadrer cela pour ramener la paix publique la nuit ». Il s’agit de travailler sur l’ensemble de la délinquance nocturne, problématiques très mal vécues par la population.

Jean-Christian Morin

Des maires de nuit, Jean-Christian Morin pour le 1er et Jean-Stéphane Chaillet pour le 2e arrondissement, ont été désignés, pour faire remonter les difficultés rencontrées sur leur territoire, qui seront alors transmises à la police qui voit cela d’un très bon œil, et pour développer des actions afin d’améliorer les situations. D’autre part, ils devront faire des visites de terrain, aussi bien dans l’espace public que dans les établissements.

Jean-Stéphane Chaillet

Des médiateurs seront également placés dans les endroits les plus sensibles, dans un premier temps les Pentes de la Croix-Rousse, pour sensibiliser les jeunes ainsi que les gérant d’établissements, afin de devancer les problèmes et ainsi réduire les conflits dans l’espace public.

L’insécurité et les nuisances ne régressent pas, bien au contraire. « Nous avons tout intérêt à privilégier la tranquillité et la sécurité, poursuit l’adjoint, les principales difficultés viennent de l’alcool ». La chartre de la vie nocturne, accord entre les établissements de nuit et la ville, va être revisitée, pour un meilleur respect de la législation.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.