Oser dire Non

Une manifestation de lutte pour les droits des femmes, qui a rassemblé de deux à trois mille personnes, partie de la place Bellecour, pour aller jusqu’aux Terreaux, avant de revenir à Bellecour, s’est déroulée le dimanche 7 mars.

Combat féministe

En avance de quelques heures sur la Journée Internationale pour le Droit des Femmes du 8 Mars, cette manifestation organisée par le Collectif Droits des Femmes, rassemblant une quinzaine d’associations et syndicats voulait dénoncer l’exploitation des femmes, et la domination du patriarcat.

« Nous sommes fières de lutter pour notre émancipation et pour l’égalité femmes-hommes, déclare Valérie Radix du Planning Familial, les femmes sont essentielles et indispensables, elles sont trop souvent abusées ». Il a été question des violences sexuelles, de l’inégalité salariale, et des minorités de genre discriminées. « Nous sommes en colère, et luttons contre les violences et la maltraitance dont nous sommes l’objet, clame la Anne-Marie Gourgand présidente du collectif dans le Rhône, aussi bien dans le couple que dans la société ! ».

Les décisions gouvernementales, comme le silence autour des viols, favorisent la précarité des femmes, elles sont révoltées contre les violences et l’injustice et veulent remettre en cause le patriarcat. Il est nécessaire que la société prenne conscience de la manière injuste dont elles sont bien souvent traitées – métiers dévalorisés, salaires inférieurs, temps partiels imposés –  et prenne les mesures en conséquence. Elles se battent pour avoir des conditions de vie dignes, aussi bien à l’intérieur du couple où elles sont souvent en situation de dépendance, qu’à l’extérieur. Elles réclament une société égalitaire et juste. « Nous sommes fortes, fières, féministes, radicales et en colère ! » scandent-elles.

Cette journée internationale est l’occasion de relever que la pression et la discrimination s’exercent particulièrement envers les femmes sans papier. Elles luttent au côté de ces femmes contre l’image coloniale masculine, et revendiquent la solidarité entre femmes qui réclament leur autonomie.

Mais le respect envers les femmes, ce n’est pas seulement le 8 Mars, c’est toute l’année !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.