Nouvelle vision du monde

Du néolithique à aujourd’hui est le sujet proposé par l’exposition La Terre en héritage, visible au Musée des Confluences, qui propose dès à présent une visite virtuelle sur son site, en attendant la réouverture des lieux culturels.

Santé de la planète

Il s’agit d’une confrontation de l’état de la planète, des temps anciens par rapport à l’époque contemporaine. Les actions de l’homme ont un effet néfaste sur l’environnement qu’elles ont déstabilisé. D’où changement climatique, entre autres du fait de la déforestation, et appauvrissement de la biodiversité, découlant souvent des pesticides utilisés aujourd’hui.

« Nous assistons donc à une accélération de l’histoire humaine et de ses impacts » relève Maïnig Le Bacquer, cheffe de projet.

Les hommes ont été des nomades pendant trois cent mille ans, puis se sont petit à petit sédentarisés en s’affranchissant du milieu naturel, ce qui a entrainé richesse des uns donc hiérarchie sociale, et ont investi la totalité de la planète, dans une logique de production ; apparaissent alors les enjeux de pouvoir, et les guerres. L’homme se place désormais dans un rapport d’ascendance vis-à-vis de la nature, comme de l’espèce animale.
Au cours de cette exposition, qui est un vrai dialogue entre deux époques très éloignées l’une de l’autre, et qui montre qu’il est urgent de retisser des liens avec le monde du vivant, plusieurs thématiques se confrontent, passant du néolithique aux temps modernes.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.