Non à l’obligation vaccinale

Une cinquantaine de personnes, dont une vingtaine des Hospices Civils de Lyon, ont manifesté jeudi 9 septembre de l’hôpital Edouard Herriot jusqu’au siège des HCL, quai des Célestins.

Bien qu’à partir du 15 septembre, le personnel hospitalier non vacciné ne puissent plus travailler, tous ont réaffirmé leur opposition à la vaccination et au passe sanitaire. Et leur absence entrainera la fermeture d’un certain nombre de lits dont ils refusent d’être responsables.

Une délégation a été reçue par la direction qui ne fait rien d’autre qu’appliquer les directives gouvernementales face à laquelle elle est impuissante. « Nous faisons remonter les revendications, mais que signifient vingt personnes sur les vingt quatre mille employés des HCL » s’interroge un responsable.

Les organisations syndicales demandent le retrait de l’obligation vaccinale et du passe sanitaire, ainsi que la possibilité de travailler, même non vacciné.

Ces anti-vaccin sont soucieux face aux répercussions que peuvent avoir ces injections sur la population, dans les années à venir.

contact: lyon-presquile.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.