Musée des Tissus, avenir inquiétant

Des pistes d’avenir, dans le cadre d’un pôle muséal semblent se dessiner, concernant le Musée des Tissus.

Revirement de la ville – Bien que le musée, les collections, l’atelier de restauration, et le centre de documentation soient un patrimoine qui contribue au rayonnement de Lyon, pendant des mois la ville et la métropole ont refusé de mettre de l’argent pour contribuer à son sauvetage. « Ce pôle muséal annoncé dernièrement par la municipalité, semble avoir été conçu à l’insu des autres partenaires, lance Denis Broliquier maire du 2e arrondissement, cela nous incite à nous poser des questions » !

En effet, le maire de Lyon aurait déjà annoncé la vente de l’Hôtel de Villeroy qui abrite le Musée des Tissus. Si ce dernier est transféré au Musée des Confluences, où il semble y avoir quelques centaines de mètres carrés disponibles, il va falloir tout inventorier, et tout ne tiendra pas. Donc seule une petite partie de ce qui est exposé actuellement sera visible, le reste dormant dans des cartons. Si d’autres lieux se proposent ou sont mis à contribution, ce sera la dispersion des collections.

En éternel optimiste, Gérard Collomob pense trouver une solution. « Nous avons commencé à discuter et à réfléchir, et sommes sur la bonne voie » ! Il rejoint de la sorte le président de la Chambre de Commerce qui avait dit la semaine dernière « avec le ralliement de la ville et de la métropole, nul doute qu’une solution émergera ». Affaire à suivre …

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.