Mobilisation générale

A l’appel des association ukrainiennes, environ deux mille personnes se sont rassemblées dimanche 27 février place Bellecour, pour dire stop à cette guerre assassine engagée par la Russie sur le territoire d’un pays voisin et faire triompher la démocratie. Si nombre de Lyonnais étaient présents, il est à relever que peu d’élus ont répondu à l’appel !

Diviser pour mieux régner

Pour les ukrainiens de France, c’est un cauchemar. Cette guerre atroce n’a jamais été voulue par les Ukrainiens, c’est Vladimir Poutine et son régime impérialiste qui sèment la haine entre deux peuples frères. Ce dictateur est un criminel et un bourreau. Des soldats de toutes origines, de toutes régions se battent sur tous les fronts, sans forcément se comprendre.

« Poutine, dictateur sanguinaire qui ne recule devant rien, souhaite imposer son empire à la face du monde, ne nous laisserons pas faire » lance Mykola Cuzin président de l’association Ukraine 33.

Face à la sauvagerie de Vladimir Poutine et de son armée, seule la solidarité massive peut faire vaciller la Russie. L’arme la plus redoutable est l’arme financière, exclure ce pays du système swift reviendrait à l’isoler parmi les nations.

Plusieurs témoignages sont venus renchérir ce moment plein d’émotion « Je ne souhaite à personne de vivre cela, clame Natalia membre de la diaspora, une heure sans nouvelle du pays est une heure de trop, chaque minute compte en Ukraine, en ce moment c’est l’enfer, si nous tenons, c’est grâce au soutien des nations ».

L’Europe entière veut protéger et aider l’Ukraine que les Russes veulent tuer, aussi la communauté internationale fera tout pour stopper cette ingérence en Ukraine, cela est un devoir de solidarité et de soutien. « Notre devoir est d’être aux côtés de l’Ukraine lâchement agressée, afin de faire reculer Monsieur Poutine qui veut reconstituer l’URSS, assure Gérard Collomb ancien maire de Lyon, c’est une question de liberté pour tous, et de démocratie ».

Entreprise criminelle

Les Ukrainiens et l’Europe ont besoin du soutien de tous les pays pour empêcher les Russes d’avancer sur tout le continent, et les obliger à stopper ce délire paranoïaque et guerrier. L’engagement formidable des pays voisins et particulièrement de la Pologne, qui accueillent des réfugiés en grand nombre, est le premier pas.

Cette guerre a commencé il y a presque un siècle, avec le génocide ukrainien de 1932-1933, puis massacres et tortures se sont multipliés – quinze mille mors depuis 2014 – pour en arriver aujourd’hui à l’explosion.  Le monde entier a peur de ce dictateur qui a tellement fait souffrir en faisant prévaloir la force et la violence au détriment des Droits de l’Homme. L’instauration de l’Etat de guerre est terrible particulièrement pour les civils qui ne savent où se réfugier. « A travers l’Ukraine, défendons toutes les valeurs de la démocratie, poursuit Gérard Collomb, la force des opinions devra l’emporter ».

Le Veilleur de Pierre place Bellecour, rappelle que le combat pour la liberté n’est pas gagné une fois pour toutes, l’Union Européenne a été construite pour instaurer un climat de paix. « Nous ne céderons pas à la dictature, nous nous battrons pour les valeurs de liberté et d’égalité qui sont les nôtres, lance Grégory Doucet maire de Lyon, nous prendrons notre part pour soutenir les actions humanitaires déployées en Ukraine ».

Cette guerre terrorise et anéanti une grande partie de la population russe qui de ce fait est sous le choc. Vladimir Poutine a attaqué une démocratie naissante, il est urgent que ce conflit cesse.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.