Mille feux retrouvés

A l’occasion de la réception de la troisième tranche de travaux de la Grande Synagogue quai Tilsitt, une cérémonie a eu lieu le jeudi 9 juin, en présence de nombreuses personnalités.

La réalité juive dans la ville de Lyon remonte au premier siècle de notre ère. A la fin du Moyen-Age, les juifs vivent sous la contrainte et parfois dans l’ombre, leur nombre diminue sérieusement, mais le XVIIIe siècle et les lumières les réhabilitent, avant que la révolution consacre leur émancipation. « Le consistoire est créé sous Napoléon, indique le président Marcel Dreyfuss, la vie juive s’officialise et s’ancre dans la cité, jusqu’à la construction dans les années 1860, de l’édifice où nous nous trouvons ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette troisième phase de travaux de rénovation a consisté en la réfection de la toiture, de la façade, de l’escalier central, des parquets, du mobilier, de l’éclairage et en la mise aux normes. « Pour ce faire, poursuit le président, nous avons fait appel à l’Etat, la région, la métropole, la ville, qui tous ont répondu favorablement pour permettre que ce lieu scintille de nouveau ». La Grande Synagogue a pu ainsi être embellie par un travail de qualité qui fait la fierté de tous les lyonnais, et marque l’unité du peuple juif.

La rénovation de ce patrimoine est un gage de confiance envers la société, et un signe d’espoir.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.