Liberté en cause !

Un rassemblement contre le pass sanitaire dont parle le gouvernement, a eu lieu place Bellecour, le samedi 15 mai.

Ce pass sera, à partir du 9 juin, date de réouverture des différents lieux recevant du public, nécessaire voire même obligatoire pour accéder à des rassemblements. Cette manifestation voulait dénoncer cette obligation, indiquant par-là que la France supprime petit à petit les libertés. Le masque étouffe, le gel brûle les mains, mais depuis le début de l’épidémie ils sont devenus naturels, et souvent obligatoires, « On ne peut plus entrer dans un magasin sans masque, relève un manifestant, notre liberté est entravée ». Pour eux, le confinement ne sert à rien, autre qu’à ruiner l’économie, à précariser les plus pauvres, et à mettre à mal le moral de nombreuses personnes.

Pourtant, le gouvernement précise que ce pass est un outil supplémentaire pour protéger la population. Il certifiera que les personnes en sa possession sont soit vaccinées, soit porteuses d’un test PCR négatif. Immunité et sécurité doivent marcher de pair.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.