Liberté de vivre

Contente et fière de se retrouver, la communauté LGBTI a manifesté pour ses droits, le samedi 12 juin, au départ de la place Bellecour.

Rester fiers et unis !

Quelques trois mille personnes ont apprécié le retour de cette Marche des Fiertés dont elles avaient été privées pendant deux années, à cause de la crise sanitaire. Elles estiment qu’à Lyon, elles sont minorisées et attaquées, pour cela elles veulent faire entendre leur voix. D’autre part, ce sont les plus précaires de la communauté qui sont actuellement les plus délaissées, car les activités des associations qui sont leur refuge, ont été largement mises de côté ces derniers mois.

« Reprenons la rue, exigeons nos droits » clamaient les manifestants. Certains comme le mariage ont déjà été acquis, mais ils en demandent plus. Tous les membres de la communauté LGBTI sont favorables de la PMA. Le manque de reconnaissance de la société vis-à-vis d’eux est flagrant, ils voient rouge face aux réactions et à l’attitude des institutions et d’une majorité de la population.

« Nous sommes tous unis contre les oppressions, lance un organisateur, cette manifestation nous permet d’être visibles dans l’espace public, c’est un acte de résistance ». Les hommes et les femmes de tous les genres ont demandé à être protégés par la loi, de toutes les discriminations qui sévissent à leur encontre, car trop de personnes sont violentées et discriminées pour leur orientation sexuelle.

Gays et lesbiennes veulent être libres d’aimer qui ils veulent, et de le montrer. « L’amour existe, il est visible, nous devons être visibles » assure la présidente de SOS Homophobie.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.