La nouvelle réglementation des trottinettes électriques

Un terme est mis actuellement à la “loi de la jungle” des EDPM (Engins à Déplacement motorisé). Le gouvernement s’est emparé de ce sujet auquel il instaure une réglementation, ce qui est particulièrement bénéfique pour la presqu’ile.

Ça pique

Lyon soutient la mobilité propre mais pas au prix de l’anarchie.

Première chose, interdiction de rouler sur les trottoirs faute d’une amende de cent trente-cinq euros. Les EDPM doivent emprunter les pistes cyclables, ou à défaut la chaussée. Puis ne pas rouler à des vitesses excessives, 25 km/h maximum et 8 voire 5 km/h dans les zones piétonnes. Obligation pour les propriétaires d’assurer leur trottinette. Ces engins sont interdits au moins de huit ans, et le port d’un casque est obligatoire pour les enfants jusqu’à douze ans. Bien sûr, interdiction de monter à plusieurs sur la même trottinette et obligation d’avoir des feux avants et arrières ainsi qu’un avertisseur sonore.

Il est rappelé que le stationnement doit être fait dans de bonnes conditions, afin de ne gêner ni les piétons ni la circulation.

Le nombre d’accidents ne cesse de croitre… seulement 4% des usagers de trottinette électrique portent un casque (pourtant obligatoire), les blessures deviennent de plus en plus graves.

Il est dorénavant facile de se faire verbaliser en cas de comportement dangereux et de non-respect des fondamentaux du code de la route.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.