La galère !

Pour la treizième édition, le salon du logement pour les jeunes, auquel ont participé une soixantaine de bailleurs privés, sociaux et associatifs, a eu lieu le mercredi 8 septembre, à l’Hôtel de Ville.

Les jeunes, qu’ils soient étudiants ou salariés avec de petits revenus ont des difficultés à se loger, car il y a de plus en plus de demandes et de moins en moins d’offres. « Ce salon permet à un certain nombre de jeunes de trouver un logement, et à d’autres de prendre des contacts pour un logement futur. » indique Antoine Herréra du CLLAJ, association organisatrice de l’évènement. « J’ai vu plusieurs logements qui me conviennent, assure Antonin, un jeune salarié, j’espère bien en décrocher un car actuellement je suis hébergé par un copain ».

La résidence Poppins presqu’ile, située rue de Condé accueille quatre vingts jeunes étudiants ou actifs, pour leur mettre le pied à l’étrier ; elle pleine en permanence.

Bien qu’elle dise que la jeunesse est au cœur de son projet, propose quelques logements sociaux, et oriente vers des bailleurs, la majorité des associations trouve que la Ville de Lyon ne s’occupe pas assez de la jeunesse, et particulièrement de ceux en manque de ressources financières.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.