La comédie, ça suffit !

Le jour même où il aurait dû rouvrir ses portes, mardi 15 décembre, le monde de la culture, théâtres, cinémas, musées etc. s’est rassemblé devant la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), quai Saint-Vincent, pour manifester son mécontentement vis-à-vis des mesures prises à son encontre.

La colère gronde

Tous ces établissements devaient rouvrir le 15 décembre, mais finalement doivent rester fermés jusqu’au 7 janvier minimum, la ministre de la culture n’ayant pas véritablement tranché.

« La saison est foutue » lancent-ils tous d’une seule voix. Pour les artistes, techniciens, producteurs, organisateurs ou même spectateurs l’annonce du report a eu l’effet d’une douche froide, ils ne peuvent admettre d’être traités de la sorte. La CGT dénonce « une destruction sans précédent du volume d’activité et d’emploi pour nos secteurs ».

Comme tous les Français, les artistes et producteurs ont besoin de travailler, et les spectateurs de se divertir.

Tous ces établissements sont d’ailleurs essentiels, car outre la connaissance qu’ils procurent, ils portent un message de joie et de paix dans la société, qui actuellement en a bien besoin !

De son côté, Bruno Bernard président de la Métropole, qui a écrit au Premier Ministre lui demandant de revoir sa copie concernant les lieux culturels, cherche la possibilité de rouvrir le Musée des Confluences, même sans réponse favorable.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.