Jeudi 16 avril, commémoration de la shoah.

Pendant une journée, sans interruption ont été rappelés, place Antonin Poncet les noms, les noms de vingt-cinq mille juifs français morts en déportations pendant la deuxième guerre mondiale, sachant qu’il y en a eu un total de soixante-quinze mille.

Bien que la plupart des pays démocratiques aient mis en place des programmes de tolérance, une exposition attenante, organisée par la Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme, retraçait l’histoire millénaire de cette barbarie qui se manifeste encore sous de multiples formes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.