Foisonnement et fourmillement

Remettre la ville en mouvement, relancer sa vitalité à partir du 5 juin, est l’objectif de la municipalité qui au travers de l’opération « On sème un peu, beaucoup, passionnément », invite les lyonnais à sortir avec le sourire, pour se retrouver.

Festivals dans la ville

Il s’agit d’un foisonnement de petits évènements et activités dans les rues, théâtre, musique, street art, découverte de la nature etc. Ce sera le retour des festivals, la réouverture des terrasses et restaurants. « Au moyen d’une multitude d’activités de proximité, nous souhaitons réenchanter la ville » affirme Grégory Doucet maire de Lyon. Le 5 juin marquera le début des festivités, avec une journée de piétonnisation.

Dans le 1er comme partout ailleurs, le déconfinement est très attendu. « Les nombreux lieux culturels de l’arrondissement vont enfin pouvoir sortir de leur hibernation » lâche la maire Yasmine Bouagga. D’autre part une fête de la nature sera organisée du 30 mai au 4 juin, pour mettre en valeur les beautés du 1er.

De son côté, la mairie du 2e préfère se tenir à l’écart de cette opération, car pour le maire Pierre Oliver « c’est un gaspillage d’argent public, car la ville donne entre trois mille et cinq mille euros aux arrondissements qui contribuent ». Il n’empêche que la mairie appuiera les initiatives et moments festifs mis en place par les associations.

Cette opération « On sème un peu, beaucoup, passionnément », viendra en supplément des grandes manifestations comme Tout l’monde dehors, prévues de longue date.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.