Filet de sécurité

Imaginé par les structures d’accompagnement, et les jeunes eux-mêmes, un revenu solidaire va être mis en place par la Métropole.

Pas de travail, aucun droit au chômage, pas encore l’âge du RSA … Près d’un quart des 18-24 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté. Pour les aider à s’en sortir, la Métropole expérimente un revenu solidarité jeunes pour faire face à la précarité galopante, c’est un filet de sécurité. Avec un site web dédié aux aides pour les moins de vingt-cinq ans.

Il s’agit d’une aide financière individuelle de trois ou quatre-cents euros, destinée à ceux qui ne touchent pas plus, sur une durée de vingt-quatre mois maximum,versée de manière continue ou discontinue, qui les aidera à sortir de la précarité, pour rejoindre une vie autonome, tout en étant suivi par un conseiller.

Les portes d’entrée sont les missions locales et les associations partenaires ; deux mille jeunes sont concernés. www.aides-jeunes.grandlyon.com

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.