Faire valoir ses droits

Comme partout en France, les étudiants infirmiers venant des quatre coins de la région, ont manifesté place François Mitterrand, devant le Conseil Régional, le lundi 23 septembre, car s’il n’y a plus de concours d’entrée, ils doivent payer des frais complémentaires pour leurs études, qui devraient être pris en charge par la Région.

Frais illégaux

Les enveloppes budgétaires ne sont pas suffisantes, chaque étudiant doit payer cent trente euros de sa poche, ce qui représente un total en Auvergne-Rhône-Alpes, de sept cent cinquante mille euros, le droit n’est pas appliqué ! « Les HCL nous font payer plus cher, car la Région nous prend pour des pigeons » clament-ils en chœur. Effectivement, ils doivent payer les blouses, les vaccins qui normalement doivent être compris dans l’enveloppe budgétaire.

Finalement les responsables ont été reçus, mais ne sont pas sortis satisfaits, car ils attendent non seulement des promesses, mais des actes, et sont outrés que la Région ne veuille pas indemniser les stages de rattrapage, et qu’elle les considère comme une sanction. « Nous continuerons à nous mobiliser, tant qu’il n’y aura aucune avancée dans notre sens » indique Vincent Opitz membre de la Fédération Nationale des Infirmiers, organisateur de cette manifestation. Depuis 2004, les Régions sont garantes des filières sanitaires et sociales, dont elles doivent assumer les frais d’enseignement et de formation.

contact: lyon-presqu’ile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.