Facteur d’attractivité

La crise sanitaire, et les deux confinements ont constitué un accélérateur pour le télétravail, à situation inédite, pratiques inédites.

Transformations en termes d’organisation du travail

Les cadres sont doublement au cœur de ce changement. Non seulement parce qu’eux-mêmes le désirent, mais aussi parce qu’ils sont – en tant que managers – la clé de sa réussite. Ils seront la pierre angulaire de cette révolution en marche vers un nouveau contrat social fondé sur l’autonomie, l’attention bienveillante et la confiance.

Plus de 80% des cadres expriment l’envie de télétravailler ou de continuer à télétravailler dont une majorité de moins de trente ans. Mais imposé à haute dose comme il l’a été pendant les confinements, le télétravail séduit moins, seule une bonne moitié lui associe spontanément une image positive. Cependant la possibilité de télétravailler constitue un critère important dans la recherche d’emploi, spécialement pour les jeunes. Il offre la possibilité de concilier activité professionnelle et gestion d’enfants à domicile.

Les cadres et les managers ont dû apprendre de nouvelles façons de travailler et ont dû s’adapter pour conserver un relationnel avec les équipes. En septembre, alors que les salariés étaient déconfinés, l’usage de cet outil est resté très élevé (66 %) et il n’a pas faibli avec le second confinement !

Bien que cette longue période de télétravail « imposé » ait entaché l’image idyllique habituellement liée au home office, en en révélant les limites, une grande majorité veut continuer à télétravailler au moins un jour par semaine, la diminution du temps de transport étant l’une des premières motivations, suivie par la possibilité de travailler au calme !

Jouir d’une plus grande liberté pour s’organiser ou exercer son métier bénéficie d’un écho particulier.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.