Disparition dommageable

Construite de 1639 à 1651, la Chapelle de l’Hôtel-Dieu subit une première restauration au XIXe siècle, avant d’être oubliée au XXe, puis de réapparaitre au XXIe. C’est alors que pendant cinq ans, l’Association de la Chapelle de l’Hôtel Dieu a assuré sa valorisation.

Ceci, au moyen de nombreuses manifestations, visites, concerts, pièces de théâtre, conférences etc., qui ont permis à des milliers de participants de découvrir l’un des trois édifices baroques de Lyon, et d’affecter cent vingt-cinq mille euros à la restauration de la chapelle. Plusieurs icones comme la Vierge de Fabish, l’autel de la Chapelle Sainte-Marthe, ainsi que les trois reliquaires et la mise en lumière de la Chapelle des Reliques, ont pu être restaurés.

Les activités devaient se poursuivre sur de nouvelles bases. Mais face à l’impossibilité de définir avec les Hospices Civils de Lyon, propriétaires de la chapelle, les termes d’une nouvelle collaboration efficace et reconnue, l’association a dû être dissoute, fin Janvier 2021.

Un gros travail de mécénat a été fait durant ces quelques années, le propriétaire devra dorénavant se tourner vers d’autres sponsors !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.