Deux visions

Deux tracés du téléphérique envisagés par la municipalité survolent la partie sud du 2e arrondissement, ce qui n’est pas sans déplaire aux habitants, et aux élus.

Polémique entre ville et arrondissement

Ce transport par câble, mis en avant par la municipalité lyonnaise, nécessitera l’installation d’énormes pylône au milieu des quartiers Sainte-Blandine et Confluence. La mairie se soulève contre ce projet qui dégradera les qualités d’habitation de ce secteur « Promouvoir un tel moyen de transport n’est pas sérieux, indique Pierre Oliver maire du 2e arrondissement, outre la pollution visuelle et sonore qui en découlera, cela défigurera la perspective sur la colline ». Et Valentin Lungenstrass, adjoint au maire de Lyon de rétorquer ironiquement que « le premier pylône a semble-t-il déjà été installé au cœur de la mairie du 2e ». Et de préciser que le téléphérique serait une bonne solution, car il affranchit de la topographie.

La colline de Fourvière est extrêmement friable, le transport par câble risque de la faire bouger et de provoquer des effondrements.

La mairie du 2e soutient donc le projet de métro E qui semble écarté mais non abandonné par la municipalité. Pour la Ville de Lyon, toutes les mobilités sont bonnes, dans la mesure où elles sont moins polluantes.

De toute manière, une concertation à propos de ce projet doit avoir lieux à l’automne.

contact: lyon-presqu’ile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.