Démocratie en déroute !

Partie de la place maréchal Lyautey samedi 30 janvier, la manifestation contre la loi de Sécurité globale rassemblant un millier de personnes, a rejoint la place Bellecour, où quelques heurts avec tirs de gaz lacrymogènes ont eu lieu.

L’objectif de cette loi qui limite la liberté d’expression et de ce fait cristallise les oppositions, est de renforcer les prérogatives des forces de l’ordre, et de protéger les policiers. Personne n’est contre, mais l’image, photos et vidéos, est extrêmement importante pour justifier les faits. Ce texte instaure une rupture avec la population.

Le collectif organisateur de cette manifestation cible également les caméras et les drones utilisés par les forces de l’ordre, qui par là veulent limiter les couvertures médiatiques de ces rassemblements, ce qui laisse la porte ouverte aux violences policières.

Cette loi jugée comme liberticide, adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale, doit être étudiée par le Sénat mi-mars. D’ici là, les opposants resteront très mobilisés, car leur intention est de l’éliminer car elle représente un risque majeur pour la démocratie.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.