Confluence sociale !

Le 2e arrondissement est inquiet, car la Confluence risque de devenir un repère de logements sociaux.

Répartir les besoins

En effet, la moitié des immeubles qui restent construire, côté sud, seront classés dans cette catégorie, or la concentration n’est pas bonne, car elle risque de générer des ghettos avec tous les problèmes qui s’en suivent.  « Il doit y avoir un équilibre entre les quartiers, indique Roland Bernard élu délégué à l’urbanisme et au logement, il faut savoir respecter les habitants ». Il y a déjà presque 40% de logements sociaux à la Confluence, ce n’est pas la peine de trop en rajouter.

Sans être contre le logement social qui bien sûr a son utilité, la mairie du 2e relève que le taux de 25% est quasiment acquis dans le 2e, et propose que la ville et les bailleurs sociaux aillent investir d’autres arrondissements, moins fournis en la matière. Il faut un équilibre de l’habitat dans les territoires, la concentration débouche sur du mal-vivre !

« Nous voulons permette aux habitants de s’en sortir par le haut en faisant une vraie mixité sociale pour favoriser leur intégration » indique Pierre Oliver maire du 2e lors du conseil d’arrondissement du lundi 10 mai. Répartir les logements sociaux dans l’arrondissement est bien meilleur que de les concentrer en un seul lieu. La Confluence est un lieu agréable où jusqu’à maintenant il fait bon vivre, il ne faudrait pas tuer cette dynamique !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.