Choix budgétaires

Le budget municipal est au service d’un projet politique – mettre en œuvre la transition écologique ainsi qu’accélérer la justice sociale et la démocratie participative – Audrey Hénocque, 1ère adjointe déléguée aux finances, a détaillé celui de la Ville de Lyon, le jeudi 17 juin.

Budget équilibré

Hormis les dépenses contraintes, le budget est au service de ce que les élus, donc les citoyens, ont comme objectif. « Les habitants doivent pouvoir décider des choix budgétaires » indique l’élue. Le budget doit rendre des comptes, tout en étant transparent, il est un acte de prévision et d’autorisation. Le Conseil municipal inscrit des dépenses qui ne peuvent être dépassées, il en est de même pour les recettes.

Il y a d’abord le débat d’orientation budgétaire qui détermine les grandes orientations, puis le budget primitif, voté par le Conseil municipal, qui ouvre l’ensemble des crédits de l’exercice, le budget supplémentaire intègre ce qui reste de l’exercice précédent et enfin le compte administratif est le bilan de l’année écoulée.

Les dépenses essentielles sont en premier lieu la masse salariale, sachant que huit mille fonctionnaires sont rémunérés par la ville, puis viennent les subventions et les charges.

Côté recettes, ce sont essentiellement les impôts locaux (taxe foncière et d’habitation), puis les recettes des écoles, crèches, musées etc. La collectivité ne peut pas se surendetter.

Les priorités de la ville sont d’investir dans le patrimoine bâti qui souffre d’un manque de maintenance, et de prévoir la rénovation thermique des bâtiments.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.