Ça cartonne !

Jeudi 15 avril, « La Journée Mondiale de l’Art », a été fêté pour la neuvième édition, dans un contexte très particulier.

L’art ne rend pas triste

L’art enrichit, nourrit, vivifie et fortifie. Il éternise actes et envies par le génie habile des inspirations et aspirations. Par l’art la beauté est sublimée, le bonheur partagé !

Cette journée a permis de porter un nouveau regard sur l’art et de le célébrer au sens large, aussi bien pour ceux plutôt branchés art contemporain, qu’art moderne ou encore pop art.

Comme les musées et galeries sont fermés, ils redoublent d’activité sur internet et les réseaux sociaux pour contenter le public en manque de culture.

Ainsi, le Musée des Beaux-Arts a vu le nombre de visites sur internet augmenter de plus de 30% entre 2019 et 2020 passant de trois cent quarante mille à cinq cent quatre-vingt mille. Les expositions sur Picasso et sur l’Egypte ancienne sont particulièrement appréciées.

Le Musée des Confluences a également vu sa fréquentation virtuelle augmenter. Le public est spécialement attiré par L’oiseau rare, et la Terre en héritage.

Le Musée des Tissus propose aux visiteurs de visionner les collections en virtuel sur sa chaine youtube et sur les réseaux sociaux, et principalement en ce moment, l’exposition Les nouvelles Mascarades de Jean Boggio.

Quant aux galeries d’art, elles agissent sur tous les canaux internet, et puis les vitrines sont un bon moyen de communication.

Bref, tous se mettent en quatre pour satisfaire le public actuellement en mal de culture !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.