Briser l’isolement

Un mouvement apolitique, le collectif citoyen « Vivement la Victoire » a été lancé ces jours derniers, pour mettre en avant la précarité montante à Lyon et interpeller les différents candidats à propos de ce sujet brûlant.

Pousser vers la responsabilité

Ce collectif veut démontrer qu’il est possible de réunir au lieu de diviser. « Il faut en finir avec les vieilleries, précise le président Jean-Marc Roffat, les candidats doivent désormais s’engager sur des programmes qu’ils tiendront ». Et particulièrement, le zéro sans-abri ; la ville disposant de nombreux locaux vacants devrait les mettre à la disposition des associations qui pourraient ainsi loger cette population. Mais malheureusement, la volonté politique manque, le préfet arguant que certains de ces appartements contiennent trop d’amiante ! « Foutaise, rétorque Jean-Marc Roffat, ils ont servi pendant des années, et aujourd’hui sous un prétexte futile, vous préférez laisser des familles dans la rue ! ». La totalité des locaux vides de la ville permettraient largement de loger tous les sans-abri.

D’autre part parmi les migrants qui très souvent n’ont aucun logement, il y a parfois des médecins, des avocats …, des talents à exploiter. Il faut les identifier pour permettre aux dépositaires de retrouver leur profession et de rallier une vie descente. Ceux qui n’ont pas de qualification pourraient venir en renfort. Bref, tout un tas de pistes à exploiter, qui malheureusement aujourd’hui sont mises de côté par tous des candidats, que chacun d’entre eux devrait prendre en considération. Cela est devenu un Devoir !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.