Beaucoup d’énergie !

Après seize ans de bons et loyaux services à la MJC (Maison des Jeunes et de la Culture) Presqu’ile-Confluence, le directeur Pierre Bobineau prend sa retraite à partir du 1er avril.

Jeunesse, culture et citoyenneté

Par son travail incessant durant toutes ces années, il a su développer la MJC mise à mal par le projet Confluence. Venant du 100 cours Charlemagne, la MJC a intégré un local dans le centre d’échange de Perrache pendant quelques années, durant lesquelles Pierre Bobineau l’a portée à bouts de bras tout en prévoyant un nouvel établissement à l’extrémité de la darse, au bord de la Saône, que les services d’éducation populaire ont intégré en 2013. « Votre départ est un coup dur, indique la présidente Valérie Dor, vous avez toujours eu à cœur de vous rendre disponible et de défendre la MJC pour le bien de la jeunesse ».

Sous l’égide de Pierre Bobineau, la MJC n’a cessé de se développer, elle compte aujourd’hui deux mille six cents adhérents, et quatre salles extérieures, Le Marché Gare rue Casimir Perier, un espace de vie sociale EVS place Renée Dufour, un atelier de réparation de vélos quai Perrache, et la péniche Néos sur la darse. « Nous animons ce quartier, grâce à l’ancrage qui est le nôtre, précise Pierre Bobineau, la maison va plutôt bien ! ». De nombreuses animations telles que les randonnées ou les Contes de la pleine Lune et plusieurs autres ont également été créées, tout comme les relations avec les entreprises, qui pour le directeur, sont une nécessité.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.