Avenir optimiste

Des aides ont été mises en place pour que la crise qui sévit depuis mars 2020, ne tourne pas à la catastrophe, et comme le relève le directeur régional de la Banque de France, Christian-Jacques Berret en faisant le bilan de l’économie le lundi 20 septembre « ça a été le bon plan ».

Retour de la confiance

L’amortisseur budgétaire constitué par les aides versées, a permis de préserver la trésorerie des entreprises, et le pouvoir d’achat des ménages. Et la croissance repart, mais une pénurie de matières premières se fait sentir, car il y a énormément de demandes dans la plupart des secteurs, d’où hausse des prix.

Bonne nouvelle, la croissance est de 6,3% en 2021, ce qui comble le trou de 2020, et sur cette même période, l’investissement a augmenté de 13%, les carnets de commandes sont pleins et la trésorerie des entreprises généralement en bonne santé, alors que le chômage est resté stable à 8%. Il y a trois million sept cent mille chômeurs en France, or seulement un million est inscrit à Pôle Emploi, ce qui pour le Gouverneur de la Banque de France, est un « paradoxe inacceptable ». Approvisionnement et recrutement sont les grosses difficultés actuelles des entreprises, mais si le premier semble n’être que conjoncturel, le deuxième est beaucoup plus grave car il prouve que les Français ont des difficultés à se remettre au travail.

Le pouvoir d’achat des ménages a été préservé. « Il n’y a pas eu le tsumami de faillites que l’on prévoyait, la situation a été contrôlée à la fois pour les entreprises, et pour les ménages, poursuit le directeur, le plan de relance a été justifié, il faut maintenant que cette reprise soit pérenne ».

Cependant, tout n’est pas encore gagné, car les entreprises n’ont pas remboursé toutes leurs échéances, il faut encore attendre une année.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.