Au bord de la rupture

Les TPE et l’économie de proximité demandent de la clarté et ne veulent pas être les oubliées du plan de relance.

Détresse face à l’avenir

Les deux tiers des entreprises de la région sont des TPE artisans, commerçants et professionnels libéraux. Celles-ci forment la moitié des apprentis de la région, représentent huit cent trente mille actifs et produisent plus de soixante milliards d’euros de chiffre d’affaire annuel. Elles restent incompréhensives face aux mesures de restriction de leur activité et sont en détresse face à un avenir qui ne dépend plus d’elles ou si peu, alors qu’elles sont responsables de leurs salariés. Ces entreprises méritent d’être respectées car elles ont déjà fait beaucoup d’efforts, et traitées avec les mêmes égards que d’autres, car elles représentent la vie des territoires et l’avenir de la jeunesse. 

Les employeurs et les salariés des TPE veulent vivre de leur travail et non pas être les victimes d’une double peine en survivant des aides publiques. « Si rien ne bouge, c’est une disparition considérable d’entreprises et d’emplois dans le plus grand anonymat qui va avoir lieu » indique Pascale Jouvanceau présidente régionale de l’Union des Entreprises de Proximité (U2P). Aussi, face au durcissement des mesures annoncées et à une période de fin d’année qui semble déjà compromise en réalisation de chiffre d’affaires, il y a urgence à être en prise directe avec cette économie de proximité toujours prête à assumer son rôle d’amortisseur des chocs sociaux et économiques, si tant est qu’on lui en donne les moyens de manière claire et précise. L’U2P Auvergne-Rhône-Alpes appelle les services de l’État et de la Région à adapter leurs procédures aux TPE en les simplifiant, à communiquer auprès d’elles et à les accompagner concrètement pour qu’elles ne soient pas les oubliées des aides et du plan de relance, car cette crise économique et sociale qui s’amorce doucement, sera sûrement très violente !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.