Après les unes, l’autre

Il y a presque une année, les effigies du Rhône et de la Saône gardant la statue de Louis XIV place Bellecour, ont été enlevées pour restauration. Elles sont désormais en sécurité au musée des Beaux-Arts, et ne reviendront pas. Reste le cheval et son cavalier, qui eux aussi vont prochainement quitter la place, également pour restauration, mais reviendront à la fin de l’année.

En 1658, le jeune roi Louis XIV en visite à Lyon, est séduit par la place Bellecour et décide d’y installer sa statue, qui arrivera seulement en 1713. Mais elle fut détruite lors de la Révolution, en 1793.

Le 29 octobre 1825, une nouvelle statue de Louis XIV, du sculpteur lyonnais François-Frédéric Lemot, de plus de cinq mètres de haut et pesant quinze tonnes, prend place au même endroit.

La pose de cette deuxième statue fut une occasion de fêtes qui attirèrent de nombreux Lyonnais, dont les descendants se réjouissent que cet ouvrage, inscrit au titre des Monuments Historiques depuis le 25 mars 2016, soit dans les prochains mois remis en état.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.