Allez voir ailleurs !

La Ville de Lyon veut amener les covoitureurs en centre-ville, quai Gailleton, sur le parking situé entre les deux voies, en créant une gare de covoiturage, ce qui supprimera soixante-quinze place de stationnement sur cent dix.

Pénalité importante pour le quartier.

Cela va créer des flux supplémentaires, puisque des voitures qui habituellement ne vienne pas dans ce quartier, viendront chercher leurs covoitureurs, ainsi que complexifier la vie des riverains, car il y a déjà très peu de place de stationnement, en supprimer soixante-quinze favorisera la pollution du fait que les voitures tourneront plus longtemps pour se garer.

D’autre part il n’y aura personne la nuit, ce qui laissera libre court aux trafiquants de drogue pour dealer. « Rien de plus simple, les voitures passeront et achèterons à celui qui sera stationné là » lance un habitant du quai.

« La logique de cette gare n’apparait pas, déclare Florence de Loitière co-fondatrice du collectif Apaisons le quai Gailleton, il est inutile de dépenser trois cent mille euros pour cela ». Il y a beaucoup de transports en commun dans le secteur, c’est plutôt à leurs terminus qu’il faudrait implanter cette gare, pour aller au-delà ! « Ces places sont importantes et indispensables pour l’équilibre de la vie du quartier » rajoute Sophie Descour cofondatrice du collectif.

La mairie du 2e elle non plus n’est pas favorable à ce projet qui a été décidé sans concertation, et qui risque de faire partir des familles. Bref, la municipalité doit prendre en compte les avis des lyonnais les plus concernés, car pour un covoitureur, quitter son transport en commun à Bellecour, à Perrache ou à la Confluence ne change pas grand-chose.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.