A tout vent !

Du lundi 8 mars jusqu’à fin Avril, les photos de quatre femmes emblématiques de l’arrondissement sont exposées sur les grilles de la mairie du 2e, faisant de l’œil à tous les passants !

Femmes de caractères

Juliette récamier née en 1877 à Lyon est une femme de lettres, dont le salon parisien réunit du directoire à la Monarchie de Juillet, les plus grande figures politiques, littéraires et artistiques. La beauté et le charme de l’hôtesse lui suscitent une foule d’admirateurs ! Le lycée Récamier enseigne le savoir dont elle était friande.

Adélaïde Perrin née en 1789 à Lyon est une jeune catholique qui s’occupe d’enfants pauvres, et visite les malades. En 1819 elle prend en charge une jeune fille incurable, puis de fil en aiguille en prend deux, puis trois … Lorsqu’elle décède en 1838, cinquante jeunes femmes sont accueillies dans l’hospice qu’elle a créé. Le centre Adélaïde Perrin, rue Jarente et à la Confluence, accueille aujourd’hui une centaine de pensionnaires. Une rue juste à côté est dédiée à cette femme d’une grande bonté.

Clotilde Bizolon participe durant la première guerre mondiale, au soutien moral des troupes, en offrant gracieusement aux soldats, du café, du pain, du vin et du saucisson, depuis un comptoir exposé à tout vent à la gare de Perrache. La rue qui lui a été dédiée se trouve entre la place Antoine Vollon et le quai Tilsitt.

Lucie Aubrac vient se réfugier à Lyon pendant la seconde guerre mondiale, où elle est connue pour ses nombreux actes de résistance. Elle défend la fraternité, la solidarité et la justice. L’école primaire de la rue Jarente porte son nom.

« Il est nécessaire de faire vivre la mémoire, indique Pierre Oliver maire du 2e arrondissement, c’est par l’éducation que l’on arrivera à résoudre les maux de notre société ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.