Vu de haut

La Métropole envisage de créer un transport par câble, performant, entre Lyon Gerland et Francheville qui passerait au-dessus de la Confluence. Ce téléphérique urbain, qui permet d’enjamber les fleuves, collines et voies routières, apporterait, d’après les élus, une réponse aux différents besoins de mobilité.

Desservir les territoires

Près de soixante mille déplacements quotidiens sont effectués entre les communes de Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon, La Mulatière et le centre de la métropole, dont plus de la moitié en voiture. Le Sytral propose une nouvelle alternative par câble aérien qui permettrait de franchir les nombreux obstacles et de fiabiliser les temps de parcours.

Mais de nombreux habitants, particulièrement de la Confluence, sont soucieux quant à ce projet qui doit passer au-dessus de leurs têtes, d’autant qu’une station demandant l’implantation de plusieurs pylônes est prévue au centre du quartier, ainsi qu’un garage pour cabines à l’arrêt. L’opposition des habitants est majoritaire, les pollutions sonores et visuelle seront indéniables ! Ce que réfute Jean-Charles Kohlaas vice-président de la métropole délégué aux déplacements et logistique urbaine, qui certifie lors de la réunion publique du mercredi 2 février, qu’il y aura peu de bruit, et que les pylônes situés à la sortie de la station Confluence, seront adaptés en fonction des contraintes. « La Confluence est largement survolable par un transport par câble fortement sécurisé, indique-t-il, et la vue de la cabine sera très agréable ! ». Seulement les habitants de la Confluence seront au-dessous ! « L’objectif n’est pas de passer en force, poursuit le vice-président, si nous avons le sentiment que cela ne peut pas se faire, nous ne le ferons pas ».

La métropole voudrait faire gagner du temps de parcours aux grands lyonnais, cependant la concertation se poursuit jusqu’au 15 février, car le dialogue avec les territoires est important.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.