Voir l’intérêt général.

Dans les écoles et les crèches, à une semaine de la réouverture, se posent encore beaucoup de questions, il n’y a pas de visibilité, les situations sont disparates. Il a été dit quinze élèves maximum par classe, mais certaines écoles telle Robert Doisneau ne pourront accueillir que douze élèves, étant donné l’étroitesse des lieux.

Dès le début de la semaine prochaine, Nathalie Perrin-Gilbert maire du 1er fera un point avec les directeurs d’établissement pour s’assurer que la reprise pourra se faire dans de bonnes conditions. « Si cela n’est pas le cas, indique-t-elle au cours du conseil d’arrondissement virtuel du mercredi 6 mai, je demanderai le report de la rentrée ».

Comme tous les enfants ne seront pas à l’école en même temps, il est nécessaire et urgent de réfléchir, en lien avec les associations et la ville, à des lieux alternatifs où ils pourront être gardés.
Au cours de ces huit semaines, mille quatre cents personnes âgées ont été suivies par les services de la mairie du 1er arrondissement. « Nous devons faire attention à nos séniors, poursuit le maire, et particulièrement à ceux qui sont seuls et dans des situations difficiles ».

Le logement reste une grande préoccupation de la mairie du 1er ; il faudrait prendre des mesures immédiates pour les nombreuses familles qui sont dans la précarité, car rapidement, bien que la trêve hivernale soit prolongée, des difficultés vont se faire sentir.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.