Vitrine lyonnaise !

Dans le 1er arrondissement, la saleté et les nuisances sonores sont fréquentes, aussi le Conseil Territorial s’est-il saisi de ce problème, afin de faire réagir les élus métropolitains qui ont la compétence pour agir contre ces phénomènes.

Adapter les moyens

Certes, ceux-ci se manifestent la journée, mais aussi la nuit, car le 1er a beaucoup de bars ouverts tard, et de boites de nuit. Le manque de toilettes publics est criant, de la bière est vendue toute le nuit, les hommes n’hésitent pas à se soulage dans la rue, ce qui provoque des odeurs nauséabondes. Le nombre de bouteilles jetées dans les silos à verre est énorme, et cela jusqu’au milieu de la nuit, ce qui est très pénible pour les riverains. « Les activités économiques sont responsables de leurs bouteilles, précise la maire Nathalie Perrin-Gilbert au cours de Conseil d’arrondissement du mardi 3 décembre, les cafés n’ont pas à utiliser les silos ». Et pourtant, s’ils agissaient comme ils devraient le faire, ils devraient payer !

Concernant la propreté, la Métropole finance plusieurs nettoyages journaliers, mais cela n’est pas suffisant. « Elle préfère s’occuper des grands projets plutôt que de la proximité » ajoute la maire. Il faudrait tout un travail d’éducation pour apprendre au citoyen à être respectueux de son environnement

C‘est un quartier magnifique, il faudrait prendre des mesures pour le rendre propre, mais ceci repose sur des choix qui dépassent largement l’arrondissement !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.