Visite pastorale

Afin d’inaugurer la nouvelle paroisse Sainte-Marie en Presqu’ile, regroupant Saint-Martin d’Ainay, Saint-François de Sales et Sainte-Croix, le Cardinal Philippe Barbarin a effectué une visite pastorale dans le secteur, du 11 au 15 février.

Cinq jours bien remplis
A cette occasion, après avoir été accueilli à l’entrée du territoire paroissial, au niveau de la passerelle Saint-Georges, le pasteur a-t-il béni la nouvelle entité au cours d’une cérémonie solennelle, puis rencontré les différentes équipes, baptême, mariage, funérailles, accueillants …, œuvrant sur la paroisse, pour lesquelles cela n’est pas un grand bouleversement, les trois clochers étant regroupés depuis une quinzaine d’années en un ensemble interparoissial, qui le 1e janvier dernier est devenu Sainte-Marie en Presqu’ile. « Il s’agit plutôt d’un changement psychologique, de trois entités nous passons à une, mais conservons nos trois clochers » indique le curé, le père Eric de Kermadec.
Le Cardinal a également été reçu par la municipalité du 2e arrondissement, et a visité les écoles catholiques du secteur, les communautés religieuses, ainsi que les organismes caritatifs et les établissements spécialisés que sont le Centre Adélaïde Perrin et l’Institut Saint-Vincent-de-Paul. Il est également passé chez plusieurs commerçants, dont La Procure, l’Hôtel Simplon et Marylin. Les amis de la rue, nombreux dans le quartier n’ont pas été oubliés, l’évêque leur a prodigué un message de paix et d’espérance. Comme il le relève « Ces quelques jours ont été un beau tempsp de partage plein de joie sacramentelle, ce quartier est très intéressant, j’ai rencontré beaucoup de monde, le plus émouvant était certainement les handicapés ».

contact: lyon-pesquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.