Violences au cœur du débat

Après plusieurs mois de tension, une manifestation organisée par le collectif Afro-descendant, dénonçant le racisme dans la police, et rassemblant plusieurs milliers de personnes a eu lieu à Lyon samedi 6 juin de la place Bellecour à la préfecture, et un rassemblement qui a quelque peu dégénéré, s’est tenu place Bellecour le lendemain.

Dimanche, après quelques discours enflammés venant en soutien à l’américain Georges Floyd mort étouffé et à Adama Traoré mort en France il y a quatre ans un cortège est parti en direction de la place Antonin Poncet puis du quai Gailleton avant de traverser le Rhône pont Galliéni, ceci dans une ambiance chaude de projectiles et gaz lacrymogènes

Les manifestants estiment que toutes ces injustices ne peuvent pas rester vaines, mais doivent au contraire être le commencement d’une nouvelle ère.

Malgré les restrictions sanitaires et les interdictions de manifester, la vague d’indignation contre les violences policières et le racisme dans la police ne faiblit pas en France.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.