Violation des droits

Par solidarité avec les détenus syriens et leur famille, l’association Alwane et AmnestY International ont organisé une marche de la place de la Comédie à la place Bellecour, le vendredi 17 mai.

Cette marche à laquelle ont participé une centaine de personnes avait comme objectif de sensibiliser la population, pour que les horreurs commises en Syrie ne tombent pas dans l’oubli. « Nous sommes tous concernés par la défense des Droits humains » affirme Hassan Abdalhman président d’Alwane. Environ cent dix-huit mille personnes, bien souvent des civils, sont emprisonnées en Syrie, et des dizaines de milliers mortes en prison sous la torture.

Pour Amnesty International, c’est un sujet très préoccupant. dont elle se soucie depuis longtemps, car rien n’est fait pour contrer le régime syrien et l’obliger à libérer les détenus innocents et à divulguer le sort des nombreux disparus. « Je soutiens cette cause, indique Cédric qui croise le cortège, je vous félicite de vous mobiliser ainsi ». L’horreur en Syrie, ce n’est pas fini !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.