La ville des lumières rayonne

C’est officiel, Lyon est bien la deuxième ville de France en terme de valeur patrimoniale. Elle vaut selon la FNAIM, 82,5 milliards d’euros, loin derrière Paris (706 milliards), mais devant Marseille (82,1 milliards), Nice (58,2 milliards) ou Bordeaux (33 milliards).

Une ville moderne

Modernité due à plusieurs facteurs. D’abord la hausse de son taux de copropriété qui est à 54,9%, valeur comparable à celle de Paris, alors que les autres villes sont loin derrière ; ensuite à son taux de verticalité important (9,67 pour une moyenne de 5,35 en France) et le nombre élevé de ses bureaux (près de 14%).

« C’est un signe qui prouve que la cité s’est modernisée. Aujourd’hui, les plus grandes villes sont détenues en copropriété », déclare Jean-François Buet président de la FNAIM.

Lyon est également une ville très dynamique, qui évolue, et s’adapte aux changements urbains. De nombreux grands chantiers comme la Confluence, l’Hôtel-Dieu ou la rénovation de la Part-Dieu sont en cours, et vont d’ici 2030 transformer le visage de la ville.

En termes d’évolution urbaine, Lyon et Paris mènent la barque. La cité rhodanienne est un exemple de ce que deviendront les autres villes dans quelques années, mais elle sera au-delà !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.