Ville dynamique et en expansion

Lors du Conseil Municipal du lundi 20 mai, la Ville de Lyon a présenté son compte administratif pour l’année 2018, qui selon elle, est tout à fait correct.

Les efforts portent leurs fruits

Les dépenses de fonctionnement, dont la masse salariale représente plus de la moitié, sont inférieures de 1% à celles de l’année passée. Elles sont maitrisées, sans diminution du service public. L’éducation avec la construction de plusieurs groupes scolaires, la culture et les espaces verts dont les surfaces ne cessent d’augmenter d’année en année, sont trois postes importants, cependant le deuxième a vu ses subventions réduites au profit des crèches. « Nous adaptons notre budget à l’évolution de la société, indique Richard Brumm adjoint délégué aux finances, les charges sont en diminution ».

De leur côté, les recettes sont en progression de vingt millions d’euros. Ceci grâce aux droits perçus sur l’immobilier, et au stationnement dont le coût a bien augmenté. L’épargne brute a elle aussi bien augmentée, et permet de contribuer aux dépenses d’équipement. « Ces bons résultats traduisent les efforts engagés par l’équipe municipale » poursuit l’adjoint.

En troisième lieu, l’évolution de la dette est très satisfaisante, sept cent quatre-vingt-huit euros par habitant, alors que les autres villes sont à plus de mille euros ! Ces résultats sont le fruit d’une stratégie responsable de la municipalité.

« Ce tableau idyllique n’est finalement pas si bien, relève Laurence Balas conseillère municipale, les impôts ont augmenté donc les dépenses ont suivi, contrairement à ce que vous dites, il n’y a pas de stabilité financière ! ». D’autre part, la vision métropolitaine qui devrait être source d’économie se fait attendre ! Gérer une ville, c’est trouver un juste équilibre entre les dépenses et les recettes !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.